Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Anelore

Enivrez-vous...

La poésie nous touche, nous émeut, nous guide et inspire nos vies avec ses pouvoirs magiques lumineux et incandescents.

Écoutez cet extrait de Serge Reggiani qui récite un poème de Baudelaire en 1968 lors d'une interwiew, c'est émouvant et touchant.

Chaque mot est récité d'une justesse, finesse et une douce sensibilité.

 

Le regard de Serge Reggiani est profond et puissant, c'est un regard qui croit à ce qu’il dit et à ce qu’il aime.
 

Une magnifique invitation à l’ivresse permanente, pas de vin 😉, mais de plaisirs qu'offre la nature, des joies, petites et grandes que nous offrent la vie....


Eniverez vous de ce poème et échappez vous de l'angoisse du temps qui passe, à votre guise !


Enivrez-vous
Il faut être toujours ivre. Tout est là : c'est l'unique question. Pour ne pas sentir l'horrible fardeau du Temps qui brise vos épaules et vous penche vers la terre, il faut vous enivrer sans trêve.

Mais de quoi ? De vin, de poésie ou de vertu, à votre guise. Mais enivrez-vous.

Et si quelquefois, sur les marches d'un palais, sur l'herbe verte d'un fossé, dans la solitude morne de votre chambre, vous vous réveillez, l'ivresse déjà diminuée ou disparue, demandez au vent, à la vague, à l'étoile, à l'oiseau, à l'horloge, à tout ce qui fuit, à tout ce qui gémit, à tout ce qui roule, à tout ce qui chante, à tout ce qui parle, demandez quelle heure il est ; et le vent, la vague, l'étoile, l'oiseau, l'horloge, vous répondront : "Il est l'heure de s'enivrer ! Pour n'être pas les esclaves martyrisés du Temps, enivrez-vous sans cesse ! De vin, de poésie ou de vertu, à votre guise. "


Charles Baudelaire - Le Spleen de Paris

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article