Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Anelore

Pas tout

Tous les jours nous devons faire de nombreuses tâches. Les journées sont trop courtes pour tout faire. On est parfois frustré de ne pas y arriver.

Trop de travail, trop de charges administratives, trop de charges familiales…

Quand on est en vacances, on se charge souvent d'un programme bien plein, car c’est reconnu, en vacances nous avons plus de temps… sauf que les vacances sont trop courtes !

Là aussi, nous n’arrivons pas à tout faire.

En congés dans un lieu magnifique, on aurait envie de tout visiter…mais non on ne peut pas tout voir,  tout faire…

Quand on va dans certains magasins, on aurait envie de tout acheter…. Mais non… 
on ne peut pas céder à toutes nos envies ! 

Quand on voit des personnes autour de nous qui ont des problèmes,  malheureux, malades, on aurait envie de les aider, mais malheureusement nous ne pouvons pas aider tout le monde.

Nous réussissons dans certains domaines, mais nous ne pouvons pas être bon partout.

C’est un fait. 

Face à cette invasion de « pas tout » dans notre quotidien qui nous frustre,  nous rend morose, nous donne la sensation de ne pas être à la hauteur...

Bref, qui nous empêche finalement d'avancer sereinement.

J’ai décidé d’agir, car dans la vie nous ne pouvons pas tout avoir, tout faire, tout voir, tout entendre, consoler tout le monde...

C’est un constat !

Donc le sachant, prenons en compte que nous ne sommes pas des super héros.

Faisons des vrais choix,

Il faut se faire des arbitrages, savoir se poser, se questionner sur ce qui vraiment important et essentiel.

Revoyons nos priorités, pensons à nous protéger au risque de craquer.

Mieux on les cerne, plus on est efficace face aux situations.

C’est pour cette raison qu’il faire du tri pour :

  • "arriver à faire"
  • "arriver à dire"
  • "arriver à voir"

Réduisons nos listes, cultivons les émotions positives et soyons fier de nous, on peut y arriver !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article