Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Anelore

Câlins à durée indéterminée

 

Depuis quand vous n’avez pas serré quelqu’un dans vos bras ?

Toujours très occupé, on ne se rends pas toujours compte que nous ne disons pas assez à ceux qu'on aime, qu’on les aime. Pourtant, c’est l’une des plus belle et plus douce intention et sensation qui existe.

Serrer dans nos bras ceux que nous aimons est un grand moment de tendresse et de douceur, cela nous réconforte, on se sent bien.

N’ayons pas honte, ne soyons pas pudique,  montrons de la tendresse et de l’affection aux personnes qui nous entourent.


C’est quelque chose qui nous fait du bien à nous et qui fait du bien aux autres, alors pourquoi ne pas profiter de ces instants si précieux ?

Derrière ce geste qui parait si anodin pour certain se cache de l’amour, de la tendresse et de l’attention et nous en avons tous besoin.

Pas besoin de mots, ce langage est universel, laissez parler votre cœur.

Il y a mille manières de faire un câlin,

J’ai trouvé un petit livre doudou pour les jours de "coups de mou",  je le conseille à tous, il est très gai et plein d’humour !

Le petit livre des gros câlins
de Kathleen Keating

En voici un résumé

  • Rien ne vaut un bon câlin : il donne du bonheur,
  • sèche les larmes,
  • aide à s'apprécier soi-même,
  • ralentit les effets du vieillissement,
  • facilite les régimes amaigrissants,
  • supprime les insomnies,
  • exerce les muscles des bras et des épaules,
  • résout bien des problèmes de communication...
  • ils sont écologiques et ne polluent pas l'environnement
  • ils économisent le chauffage central
  • ils sont portatifs
  • ils ne réclament pas un attirail spécialisé
  • ils n'exigent pas un emplacement d'exercice particulier : on peut pratiquer les câlins en tout lieu, du pas de la porte au terrain de football, en passant par le fauteuil au coin de la cheminée
  • ils aident à supporter les mauvaises journées.
Le petit livre des gros câlins

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article